Par la Team V and B – Mayenne  • le 20 janvier 2021

ARTICLE DU 20/01/2021 - J+73

Interminable !
Après avoir franchi l’équateur dans la nuit de lundi, Maxime s’est engagé dans la dernière ligne droite vers les Sables d’Olonne dans l’Atlantique Nord. Un terrain connu pour le skipper de V and B – Mayenne, plus habitué aux transatlantiques. Hélas, le dragon s’est fait cueillir par un pot au noir complexe et surtout plus lent que prévu. Avec seulement 271 milles parcouru en 24h, à une moyenne de 10 noeuds, Maxime a dû composer entre les “molles”, ces zones sans vent, puis une succession de grains où le voilier Mayennais a vu ses vitesses chuter à quelques nœuds avant de retrouver des vitesses normales. Pas facile pour le dragon des océans de se frayer le bon chemin dans cette fameuse zone de convergence intertropicale.
Ce matin, avec une vitesse de 13.5 noeuds, le bizuth semble s’être enfin extirpé du Pot, retrouvant ainsi les Alizés qui le mèneront jusqu’aux Açores, avant de mettre le cap sur les Sables d’Olonne dont l’arrivée est prévue dans une dizaine de jours. Dix jours qui semblent désormais interminables pour le parrain national de Vaincre la Mucoviscidose qui voit dans son rétroviseur la remontée fulgurante d’Armel Tripon. Avec son foiler de dernière génération, le skipper de l’Occitane en Provence n’est plus qu’à 185 milles dans son sillage. Armel a en effet à son tour franchi l’équateur cette nuit à 21h32’, soit 22h 34’ après Maxime et pourrait traverser un Pot au noir plus docile. Malgré son jeu de voile défaillant, le Nantais pourrait ainsi prendre la dixième place au Cancalais quelques jours avant l’arrivée. “C’est vrai que pour le moment ça sent plus la lavande que l’écurie à bord de V and B – Mayenne” s’amuse le skipper. Si la formule fait en effet sourire, la réalité est beaucoup plus frustrante pour Maxime qui compte bien s’accrocher au top 10 mais doit composer avec son bateau moins puissant.

Dès maintenant, partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn