Par la Team V and B – Mayenne  • le 16 janvier 2021

ARTICLE DU 16/01/2021

Sur l’autoroute
Pour un bon moment, certainement jusqu’aux Canaries, zone de convergence intertropicale plutôt clémente actuellement, Maxime Sorel et son fidèle voilier V and B – Mayenne vont filer à belle vitesse calés sur la voie de gauche de l’autoroute des alizés.
Ce matin, samedi, Maxime est toujours 10ème, une position qu’il aime. « La course va être assez linéaire dans les jours qui viennent. Cette position de 10ème me convient bien même si je serai évidemment opportuniste pour faire mieux si cela se présente. Je regarde aussi un peu derrière et la trajectoire d’Armel Tripon qui dispose d’un foiler dernière génération. Actuellement, j’avance vite. Il y a 22 à 27 nœuds de vent et je suis entre 90 et 110 degrés du vent. Il fait beau. Il fait chaud. C’est bon pour le moral car j’ai eu 72 heures difficiles à bord de V and B – Mayenne. » Le bizuth du Vendée Globe a, en effet, été amené à sortir sa caisse à outils et a fait un peu de résine à certains endroits du bateau qui comportaient quelques faiblesses mais rien de très grave. « Après autant de jours de mer, il est normal d’avoir du travail et quelques problèmes. En plus, de cette résine effectuée, j’ai eu aussi quelques soucis de pilote automatique. Je dois rester vigilant jusqu’au bout et ne pas trop appuyer sur le champignon de façon à préserver ma machine » termine le chantre de l’association Vaincre la Mucoviscidose. 

Dès maintenant, partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn