Par la Team V and B – Mayenne  • le 04 janvier 2021

ARTICLE DU 04/01/2021

Le Horn pour cette nuit
Le skipper du voilier V and B – Mayenne franchira la longitude du Cap Horn, la terre de feu au sud de l’Amérique du Sud cette nuit. Maxime Sorel en terminera alors avec le long tunnel du grand sud, l’océan Indien si difficile et le Pacifique qui n’aura pas été une sinécure.
Le parrain national de Vaincre la Mucoviscidose est neuvième ce matin au pointage du Vendée Globe et évolue le long de la zone d’exclusion des glaces dans des conditions polaires, une mer forte et un vent instable qui souffle dans les voiles du bateau mayennais à plus de 25 nœuds. Les manœuvres sont constantes depuis quelques jours à bord. Maxime enchaîne les recalages au portant à 703 milles du leader. Il est toujours accompagné d’Isabelle Joschke et Giancarlo Pedote qui le poursuivent et il a désormais dans son viseur l’allemand, multiple Cap-hornier, dans son viseur.
L’idée ce jour pour le navigateur breton est de cravacher en avant d’une forte dépression qui pourrait le rattraper et sévir lors du passage du Cap Horn la nuit prochaine. Quelle histoire ! Pour ce premier Tour du Monde en solitaire, Maxime réalise une sacrée performance. Avec son monocoque Imoca à dérives droites, il tient la barre haute à des adversaires bénéficiant d’unités plus récentes et performantes pourvus de foils. Il est en passe de franchir son troisième Cap et d’imaginer de plus en plus de boucler sa boucle planétaire dans une position très satisfaisante au classement général. Mais avant les Sables d’Olonne, il faudra négocier ce crucial lundi puis une remontée de l’Atlantique qui s’annonce particulièrement stratégique avec notamment un anticyclone posé dès les îles Fakland parées.      

Dès maintenant, partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn