Maxime Sorel - Vacation du 02.12

Par la Team V and B – Mayenne  • le 02 décembre 2020

ARTICLE DU 02/12/2020

Contacté ce matin par le service presse du Vendée Globe pour la vacation officielle, Maxime Sorel nous raconte :
« On est rentré dans une deuxième dépression australe : ça a commencé tout doux avec une vingtaine de nœuds, et puis maintenant il y a plutôt 28 nœuds établis… La mer se forme et la nuit dernière, c’était vraiment sympa parce qu’il y avait une houle qui nous arrivait dans le dos. Maintenant, ça devient plus clapoteux mais on aligne encore quinze à seize nœuds de moyenne ! Bon, côté ciel, c’est tout gris : il fait froid, c’est très humide, et avec une trentaine de nœuds de vent, la température ressentie est vraiment basse…
Je devrais caler un empannage dans le milieu de la matinée avant de faire de l’Est quasiment jusqu’aux îles Crozet. Normalement, je devrais franchir la longitude du cap de Bonne-Espérance en début de nuit, plutôt sur le 41°30 Sud après être remonté sur un bord bâbord amures. Cela permet d’éviter les zones délicates !
Mon alimentation a un peu changé : c’est plus gras, plus riche et plus copieux. Même à la table à cartes, on crame des calories ! Il fait tout de même plutôt froid… J’ai l’avantage d’avoir un petit chauffage que je fais tourner une demi-heure avant la nuit et une demi-heure en journée : ça réchauffe l’ambiance dans le bateau ! Et ça fait franchement du bien. Et désormais, je navigue avec les portes fermées, avec même une porte condamnée pour éviter les bouffées d’air froid… Je veux garder un espace à peu près sec quand je rentre trempé du dehors ! »

Photos : ©Jean-Marie LIOT / Jérémy SOREL

Dès maintenant, partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Ajoutez votre titre ici