Maxime Sorel, 14ème , pense à son environnement

Par la Team V and B – Mayenne  • le 18 novembre 2020

ARTICLE DU 18/11/2020

Ce matin, le valeureux skipper de V and B – Mayenne, Maxime Sorel, est pointé à la 14ème place au classement général du Tour du Monde en solitaire, sans escale, sans assistance remporté par les plus grands comme Titouan Lamazou, Alain Gautier, Michel Desjoyeaux… 
L’athlète Sorel est au coude à coude avec l’italien Giancarlo Pedote et le français Romain Attanasio. V and B – Mayenne a parcouru 378 milles ces dernières 24 heures et file toujours bon train au portant dans les alizés. Il va entrer dans le pot-au-noir cet après-midi, cette zone de convergence intertropicale, rencontre entre les vents de l’hémisphère Nord et Sud souvent théâtre de rebondissements stratégiques, vents erratiques oblige. L’ambassadeur de l’association Vaincre la mucoviscidose, a profité de la chaude nuit pour lancer à la mer une bouée météo qui va permettre à météo France de collecter des données et des statistiques sur la pression, la température, la vitesse, la direction des courants pour le Global Ocean Observing System… 
Maxime Sorel, à la vacation du petit matin faite par les organisateurs du Vendée Globe :   » Les vents sont plus calés la nuit en angle, la journée c’est un peu changeant, il faut pas mal changer de voile et parfois tu fais des mauvais changements car le vent a déjà changé quand tu finis ta manœuvre.
Je reçois des mails des vacations que mon équipe m’envoie et c’est vrai que ça a l’air d’être le grand bonheur en foils, moi dès que je veux aller vite, il faut que je sois sur les portières* avec des voiles assez grandes et ce n’est pas de tout confort à bord, le bateau n’est pas à plat et il faut charbonner. 

J’essaye de le faire marcher le plus vite possible, je regarde les copains à côté. Je me bats depuis 3 ou 4 jours avec Romain (Attanasio) à coup de petits milles chaque jour, là je lui ai repris 5 milles en début de nuit, on verra à nouveau dans 3 heures. Il y a quand même un petit groupe autour, c’est cool. 
J’ai fait une grosse douche hier et ça fait vraiment du bien car c’est humide, on transpire beaucoup.
Je suis sous J0, une voile quasiment de tête, un J3 et une grand-voile qui évolue entre haute et un ris, là elle est haute ! La mer est plutôt dans le bon sens, il y a une houle de 1,5/ 2m qui déferle avec un peu de clapot mais on ne le sent pas trop. Par contre il fait tout le temps chaud, il fait 29 degrés dehors alors qu’il est 4h00 TU du matin…  » 
*être sur le flanc du bateau 

Photos : ©Jean-Marie LIOT / Jérémy SOREL

Dès maintenant, partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Ajoutez votre titre ici