Une nuit musclée !

Par la Team V and B – Mayenne  • le 14 novembre 2020

ARTICLE DU 14/11/2020

On était prévenus, les skippers ont traversé cette nuit Thêta, la plus grande dépression affrontée depuis ce début de Vendée Globe. Prudent hier, le skipper de V and B – Mayenne avait choisi de la contourner par l’Ouest, puis a finalement fait le choix cette nuit de se recaler plus proche de son centre et ainsi bénéficier des vents forts plus longtemps. Un choix stratégique qui lui a coûté 3 empannages consécutifs où Maxime a dû matosser (déplacer) pas moins de 700 kg de matériel à chaque fois.
Joint ce matin, le parrain national de Vaincre la Mucoviscidose a la voix claire et enjouée « Je sors d’une sieste ! Je suis un peu cramé. J’accuse le coup de ces 5 premiers jours très intenses. Elle est dingue cette première semaine ! Mais le moral est bon, je profite de me reposer tant que le bateau va vite. Hier j’ai fait le choix de contourner très largement la dépression, mais cette nuit j’ai préféré me recaler tant qu’il y a encore du vent. J’ai enchainé 3 empannages, ce qui est évidemment très intense. Les voiles sur le pont sont trempées et doivent peser environ 110kg. Chaque manœuvre semble une punition. Ce matin la mer a déjà un peu diminuée mais cette nuit nous avons eu des creux de 5 mètres, les vagues étaient immenses, c’était n’importe quoi, ça bouillonnait. Quand le bateau accélérait, c’était vraiment chaud. Je ferai un tour du bateau complet tout à l’heure, mais je sais déjà que j’ai une latte de grand-voile cassée. Il va falloir aller la changer quand les conditions le permettront. La mer va se calmer peu à peu et ce soir je vais devoir effectuer un nouvel empannage pour aller toucher les Alizées qui m’emmèneront vers le Pot au Noir. J’ai hâte de remettre le bateau en ordre, de me reposer et surtout de prendre une douche ! »
Alors que la tête de course semble déjà souffler un peu, l’épatant Jean Le Cam (Yes We Cam !) a encore gagné du terrain et s’impose à 9h à la première place ce matin devant Alex Thomson (Hugo Boss).
Au classement de 9h, le Dragon des Océans est 14e et évolue au cœur de la flotte dans le sillage de Romain Attanasio (Pure – Best Western Hotel et Resort).

Max est sur le pont de son IMOCA V and B – Mayenne en plein coeur de la dépression Thêta !

Photos : ©Jean-Marie LIOT / Jérémy SOREL

Dès maintenant, partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Ajoutez votre titre ici