SUIVEZ MAXIME SUR LA VENDEE – ARCTIQUE – LES SABLES D’OLONNE

Par la Team V and B – Mayenne  • le 26 juin 2020

3571,7 milles nautiques, une distance que Maxime a pris maintenant l’habitude de parcourir lors de ses traversées transatlantiques. Ce sera sans doute le seul point de comparaison. La Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne, course inédite qui remplace la New-York-Vendée, annulée pour cause de Covid-19, est une grande boucle qui emmènera notre skipper aux abords du cercle polaire arctique pour ensuite plonger sud vers les Açores et enfin retourner aux Sables d’Olonne, ville de départ et d’arrivée de la course.
Autant dire, qu’il faudra embarquer polaires et shorts pour affronter les écarts de température…

C’est un entraînement grandeur nature avant le Vendée Globe, Maxime s’y est activement préparé. Le bateau sera d’ailleurs en configuration pour l’ultime course de la saison et la Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne va prendre des airs de répétition générale.

UNE BOUÉE MÉTÉO SERA EMBARQUÉE A BORD DE L’IMOCA V AND B – MAYENNE

Au delà des aspects techniques, ce sera une course riche d’informations et de partage. La protection des océans constitue un des messages associés de la Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne. Une bouée météo sera embarquée à bord de l’Imoca V and B – Mayenne. Cette bouée pourra collecter des données météos et océanographiques (pression, température, vitesse et direction des courants) tout en étant attachée à une ancre flottante. Ces opérations de déploiement ont été coordonnées par JCOMMOPS, centre de la COI/UNESCO et de l’OMM (Organisation Météorologique Mondiale) qui s’occupe de la coordination internationale et l’implémentation du système global des observations de l’Océan.

LE RÉCIT DES SKIPPERS PUBLIÉS AUX ÉDITIONS GALLIMARD

Un volet littéraire est également au programme de cette course. Maxime nous a concocté un texte sur le dépassement de soi et on a hâte de vous le faire découvrir. Les textes des skippers feront l’objet d’une publication aux Editions Gallimard après l’arrivée de la course.

UNE COURSE ENGAGÉE AUPRÈS DE L’INSTITUT PASTEUR

Le soutien à la recherche médicale, via l’Institut Pasteur, sera un message porté par les marins engagés sur la Vendée-Arctique-les Sables d’Olonne. A chaque vue de la cartographie, les passionnés de voile et le grand public seront invités à faire un don pour l’Institut Pasteur. Au départ et à l’arrivée, les bateaux porteront un pavillon de l’Institut. Enfin tout au long du parcours, les travaux des chercheurs seront mis en avant par l’organisation de la course et nous les partagerons ici.

"j’ai une belle envie de partir sur cette course. J’ai vraiment hâte d’y être, je pense que je vais encore emmagasiner de l’expérience. Je suis super content d’aller naviguer dans le cercle polaire. Je trouve ça génial de pouvoir franchir 60° Nord et potentiellement 60° Sud la même année. Le but sera de valider de nombreuses choses sur le bateau puisque ce sera notre seule course au large avant le Vendée Globe."

Suivez Maxime SOREL à bord de l’IMOCA V and B – Mayenne qui prendra le départ de la Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonnes le dimanche 4 juillet à 15H30 au large des Sables d’Olonne.

Photos : ©Jean-Marie LIOT / Jérémy SOREL / ISEGORIA

Dès maintenant, partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Ajoutez votre titre ici