Maxime SOREL entre en piste

Par la Team V and B – Mayenne  • le 6 juillet 2020

BRÈVE#07 DU 6/07/2020

MAXIME SOREL ENTRE EN PISTE
Il faut le dire. Depuis le début, samedi, de la Vendée – Arctique – Les Sables d’Olonne, le skipper du voilier V and B – Mayenne est entré dans sa compétition en solitaire, préambule du Vendée Globe, de manière prudente. Maxime Sorel ne voulait pas prendre de risques dans une mer tordue et surtout prendre son temps afin de s’amariner, prendre son rythme à bord et trouver les bons réglages dans des conditions musclées. Le grand supporter de l’association « Vaincre la Mucoviscidose » a accéléré depuis 24 heures tout en tactiquant intelligemment mettant progressivement de l’Ouest dans sa trajectoire de façon à ménager son V and B – Mayenne configuré en mode Tour du Monde et donc assez lourd du fait du matériel embarqué.
Ce lundi matin, le dragon des océans, imaginé par Yann Legendre, est 12ème au classement général provisoire. Il est toujours au près, voiles bordées, et s’approche du fameux phare du Fastnet au Sud-Ouest de l’Irlande, synonyme de la fin de la première moitié du tronçon qui mène la flotte des 18 concurrents, deux abandons, vers le Sud de l’Islande. Une nouvelle dépression est désormais au menu et le jeu météorologique sera de la négocier par son nord ou sud tout en continuant à dormir un peu tout de même et trouver le temps de se nourrir afin d’avoir du carburant pour la débauche physique demandée et perpétuelle. A 46 milles du leader, le foiler LinkedOut mené par Thomas Ruyant, V and B – Mayenne est bien en piste.

Suivez Maxime SOREL à bord de l’IMOCA V and B – Mayenne sur la Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonnes…

Photos : ©Jean-Marie LIOT / Jérémy SOREL / Lomano TAKASI

Dès maintenant, partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Ajoutez votre titre ici